En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Travaux d'élèves

Portraits araucans : les 5°5 vous proposent leurs énigmes

Par Admin Pierre et Marie Curie, publié le lundi 7 décembre 2020 18:50 - Mis à jour le lundi 14 décembre 2020 22:40
Portraits Araucans 5°5.png
C'est un jeu de devinettes inventé par Vendredi dans le roman de Michel Tournier, Vendredi ou la vie sauvage. Le jeu consiste à faire deviner quelque chose en donnant cinq indices imagés en créant des métaphores. Venez résoudre les énigmes des 5°5 !
Vendredi expliqua à Robinson les règles du Portrait araucan en cinq touches. Vendredi lui disait par exemple :
-C'est une mère qui te berce, c'est un cuisinier qui sale ta soupe, c'est une armée de soldats qui te retient prisonnier, c'est une grosse bête qui se fâche, hurle et trépigne quand il fait du vent, c'est une peau de serpent aux mille écailles qui miroitent au soleil. Qu'est-ce que c'est?
-C'est l'Océan! triompha Robinson.
Et pour montrer qu'il avait compris la règle du jeu, il interrogea Vendredi à son tour:
-C'est une toison géante où deux hommes sont cachés comme des puces, c'est le sourcil qui se fronce au-dessus du gros oeil de la mer, c'est un peu de vert dans beaucoup de bleu, c'est  un peu d'eau douce dans beaucoup d'eau salée, c'est un bateau toujours immobile à l'ancre. Qu'est-ce que c'est?
-C'est notre île, Speranza, s'écria Vendredi. 

 

Michel Tournier, Vendredi ou la vie sauvage, Chapitre 26, 1971.

 

Portraits araucans des 5°