En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Printemps des poètes

"Mauvaise humeur", Emma Charpentier, Aubane Doussin

Par AGNES BERTRAND, publié le jeudi 10 mars 2016 17:02 - Mis à jour le jeudi 10 mars 2016 17:02

Déambulation en ville, hommage à Raymond Queneau 

 

Mauvaise humeur


Je déambule dans la rue,
Tout en traînant des pieds ;
J'y vois des pauvres idiots
Qui traînent au bord du marché,
Autour desquels ces sales pigeons tournoient.
Cette sombre lumière qui pénètre en moi,
Me dérange presque autant que les cris d'une harpie.
De même que ces affreux pavés grisâtres
Éparpillés sur le sol.
Le vacarme des marchands résonne
Tel un tonnerre incessant.
Y'a aussi ces fichus amoureux qui pensent être ensemble un bon moment,
Mais qui dans moins d'un an se sépareront,
Souvent accompagnés de leur clébard d'un aboiement énervant.
J'pense aussi à ces étroites ruelles qui me bloquent le souffle,
Auxquelles se mélangent ces odeurs écœurantes de ces gargotes.
J'vous jure que tous ces phénomènes me sont insupportables!

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe
Catégories
  • Ma ville