En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Printemps des poètes

O New York

Publié le vendredi 19 février 2016 15:18 - Mis à jour le samedi 5 mars 2016 17:30

Femme de Rêves

 

O, femme de rêves, statue de liberté

Qui embrasse au bout des lèvres le besoin de rêver

Tes enfants pareils, grattent le ciel

Ta douce voix me berce comme la douceur du miel

New York, tes rues sont aussi larges

Que ce qui s'étend au large

Fontaine d’énergie

Qui te maintient tout le temps en vie

Œuvre d'art de la paix

Ta politique est râpée, toujours irritée

Je sors de mon bad-trip et me repose en musique

les douceurs de la vie

Me font sortir

Ces chants et ces rires

Le monde en une ville

O femme de rêves, New York je t'aime

 

 

Pièces jointes
Aucune pièce jointe
Catégories
  • Ma ville