En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Printemps des poètes 2014

Petits et Grands

Publié le mardi 25 février 2014 09:37 - Mis à jour le mardi 25 février 2014 11:52

L'oisillon que l'on nourrit 

Celui que l'on a recueilli

Peut-être se souviendra-t-il de nous

Ou volera t il dans les cieux à sa conquête?

 

L oiseau celui qui est si beau

C est un aigle le roi des cieux

Qui est fait tout de bleu

Trouvera-t-il une aigle ?

 

Nichera-t-il dans les montagnes

Qui deviendront poussières ?

Elles qui sont si puissantes,

Si bien ancrées

 

L'aigle mourra-t-il

Entre les serres royales de son fils

Lui qui si jeune avait fait sa fierté

 

Les jours à venir  sont comptés pour lui.

 

Son fils survolera-t-il

Les flots

Dont les vieilles vagues se fracassent sur la falaise

Et les jeunes se gonflent, au large, en puissance.

Pour vieillir et se casser en mille morceaux.

 

La chaise coupée dans le bois du plus fort des arbres

Qui plus petit se faisait malmener par les vents

Le chêne

Le plus mystique des arbres.

Guilhem

Pièces jointes
Aucune pièce jointe
Catégories
  • Les poèmes du Temps