UN BLANC M'A DIT par David DIOP

Catégorie : Poème d'Auteur

Tu n'es qu'un nègre !

Un nègre !

Un sale nègre !

Ton coeur est une éponge qui boit

Et ta couleur emprisonne ton sang

Dans l'éternité de l'esclavage.

Le fer rouge de la justice t'a marqué

Marqué dans ta chair de luxure.

Ta route a les contours sinueux de l'humiliation

Et ton avenir, monstre damné, c'est ton présent de honte.

Donne-moi tes mains calleuses et lourdes

Ces mains de rechat sans espoir.

Le travail n'attend pas !

Et que tombe ma pitié

Devant l'horreur de ton spectacle.     

 

DAVID DIOP

Modifier le commentaire 

par VALERIE VERVAECKE le 08 mars 2017 à 12:11

haut de page