24 articles

Chic Afrique !

Publié le 13 mars 2017 à 10:20 ♦ Mis à jour le 19 mars 2017 à 22:35

Chic l'Afrique et ses couleurs psychédéliques

Hilarants les arbres recouverts de toucans

Innés sont les rythmes des orchestres qui sont batucadas là-bas

Chamane, gourous, manitous pour nous sont moines créatifs

 

Afrique est dégradée et c'est par la chaleur du soleil

Fric ne coule pas à flots de même pour l'eau

Riri fifi loulou ne sont pas idolâtrés

Interdit, libertés, le tempérant tape sur les têtes

Querelles et tourterelles sont pour les demoiselles

Usés et fatigués sont les cabanés

Enfants corrompus, enrôlés, utilisés pour l'or noir

Savane défrichée et lions décimés

Lauric Gehu, Guilhem Chalard Pérenou

Catégorie :

Tradition africaine

Par Samson PLIQUEPublié le 13 mars 2017 à 09:37 ♦ Mis à jour le 13 mars 2017 à 13:07

La punition des mains blanches.

Plus de fric, les tics de l'Afrique.

La formation de la faim, l'Afrique crache.

L'anticipation, ça pique, ça fripe

La délivrance des pensions, la ségrégation du monde.

Sanson Plique

 

Catégorie :

Nos rêves

Publié le 07 mars 2017 à 14:55 ♦ Mis à jour le 13 mars 2017 à 09:18

A toi, qui ne peux te cultiver

A toi, qui au lieu d'étudier, vas travailler

A toi, qui ne fais que rêver

A toi, pour qui manger rime avec marcher

 

A 12 ans, vous rêvez d'aller dans l'espace

Moi je rêve d'être à votre place

A 18 ans, vous rêvez de faire la fête

Moi je n'ai qu'une chose en tête :

 

Tu veux être comme nous

Qui n'avons pas à nous soucier de tout

Dans ton pays, à cause de la chaleur

Ni toi, ni les arbres ne pleurent.

Catégorie :

A comme Afrique

Publié le 09 mars 2017 à 18:28 ♦ Mis à jour le 13 mars 2017 à 09:17

A comme aujourd'hui

Grâce à sa réaction

Nous comprenons pourquoi lui 

A pris le chemin de l'immigration

 

A comme attentats 

C'est le poids des armes sur ses bras

Qui l'ont décidé à quitter son état

Pour arrêter d'être un enfant soldat 

 

A comme aventure

Les touristes voient l'Afrique comme un safari

Mais les enfants ne connaissent pas l'écriture 

Comme la paix au Mali

 

A comme attendre

Que la maladie pense en avoir fini

Nous allons t'aider pour ne pas perdre

Le monde qui nous a réunis

 

Omont Emmy 3°2

Catégorie :

Nos deux mondes différents

Publié le 09 mars 2017 à 18:19 ♦ Mis à jour le 13 mars 2017 à 09:16

Nous nous levons chaque matin

Tous deux aux différents destins

Lui comme enfant soldat 

Moi comme écolier forçat

 

Nous, nous connaissons les sodas

Eux, pour l'eau, il faut qu'ils fassent des millions de pas

Et quand nous avons un petit creux

Eux n'ont pas froid aux yeux

 

Nous, nous voyons le safari

Eux y voient l'ennemi

Nous connaissons tous les pays 

Mais eux ce sont les guerres du Mali

 

Nous sommes comme eux,

Egaux et honteux 

Eux risquent leur vie

Notre risque à nous est de connaître l'ennui

Catégorie :

Page 1 / 5 Page suivante > Dernière page >>

haut de page